obscure

La peur du noir, appelée « achluophobie », est une peur des dangers possibles ou imaginés cachés par le noir, celui-ci représente le vide, le rien. Tout l’univers semble disparaitre, on se sent aveuglé par cette obscurité. Point de départ de pensées irrationnelles, il est la porte ouverte de l’imaginaire. Il nous confronte à nous-même, à notre vulnérabilité. Seul dans le vide face à cette noirceur qui nous évoque la mort, on peut imaginer ce que l’on veut.
Cette série plonge le spectateur à la porte de l’obscurité. Le laisse s’interroger sur son envie ou capacité à aller voir ce qui se cache en lui, dans son imaginaire ou ce que pourrait offrir ce chemin sombre.